Arrêter de fumer sans grossir, possible ?

Lorsqu'un fumeur, et plus particulièrement une fumeuse arrêter de fumer, une de ses principales craintes est la peur de grossir ! La prise de poids est donc un frein à l'arrêt du tabac et un facteur de rechute courant ! Alors, arrêter de fumer sans grossir, est-ce possible ?




Que se passe-t-il lorsque nous fumons ?

La prise de poids à l'arrêt de la cigarette est expliquée par plusieurs phénomènes :

  • La nicotine modifie le métabolisme des lipides (graisses) en freinant la lipogenèse (stockage des graisses) et en favorisant la lipolyse (déstockage des graisses). La prise de poids lors du sevrage tabagique est donc expliquée par un retour à la normale du métabolisme des lipides.
  • En plus du métabolisme des lipides, la nicotine augmente le métabolisme de base, c'est à dire notre dépense énergétique au repos. A l'arrêt du tabac le métabolisme de base est donc augmenté.
  • La nicotine a une action hyperglycémiante, elle entraîne donc des modifications de l'appétit (plus petite faim, satiété plus précoce). C'est pourquoi les ex-fumeurs voient souvent leur faim augmentée.

Même si ces phénomènes expliquent la prise de poids, celle-ci n'est pas une fatalité. Lors de l'arrêt du tabac la prise de poids moyenne est donc de 3 kilos.

Arrêter de fumer sans grossir

Dimension psychologique de la dépendance au tabac

La nicotine créé une dépendance à trois composantes :

  • physique qui se manifeste par le syndrome de manque ;
  • comportementale : c'est ce qu'on appelle plus généralement "l'habitude du geste" ;
  • psychologique : l'association de la cigarette à une moment heureux (soirée entre amis par exemple) ou malheureux (lors d'un coup de blues par exemple).

La conséquences de la dépendance physique peuvent être réduites grâce aux traitements substitutifs et médicamenteux. Les dépendances comportementales et psychologiques créent souvent une compensation par la nourriture. Le fait de manger plus peut alors provenir d'un un manque à combler.

De plus, les fumeurs ont un goût et un odorat altérés. A l'arrêt de la cigarette, les anciens fumeurs retrouvent un certain plaisir à manger qu'ils n'avaient plus et font donc souvent des repas plus copieux.

Conseils pour arrêter de fumer sans grossir !

Le premier conseil à vous donner est de préparer votre arrêt et de vous faire aider afin de ne pas être surpris.

  • Pratiquer une petite activité physique mais régulièrement ;
  • Prendre des bonnes habitudes alimentaires ;
  • Eviter les situations stressantes ;
  • Faire des exercices de gestion de stress pour éviter les grignotages compulsifs (respiration ventrale par exemple) ;
  • Vous rappeler tous les jours pourquoi vous souhaitez arrêter de fumer et ce que ce sevrage va vous apporter ;
  • Échanger sur des forum afin d'avoir les témoignages d'autres ex-fumeurs. ;
  • N'hésitez pas à vous faire aider : tabacologue, hypnose, traitements substitutifs, homéopathie...

 

Article écrit pour l'association Lâche Ta Clope.













0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *