Calculer son IMC

Calculer son IMC (indice de masse corporelle) permet d'évaluer votre corpulence selon des critères définis par l'OMS (Organisation Mondiale de la santé).

 

 

Dénutrition (IMC inférieur à 16)

Si vous êtes en dénutrition il est donc vraiment nécessaire de prendre un peu de poids. La dénutrition est aussi dangereuse que l’obésité et nécessite une prise en charge rapide. Même si ce n’est pas toujours le cas, elle est souvent liée à l’anorexie. Il existe bien évidemment des personnes prédisposées génétiquement à être maigre malgré une alimentation saine et équilibrée. Faites le point !

Maigreur (IMC inférieur à 18,5)

La maigreur est moins grave que la dénutrition, mais vous devez quand même prendre un peu de poids. En revanche, inutile de manger tout et n’importe quoi pour grossir ! En ayant une alimentation équilibrée et une activité physique adaptée vous prendrez les quelques kilos qui vous manquent sous forme de muscle.

Corpulence normale (IMC compris entre 18,5 et 24,9)

Si votre IMC se situe dans cette fourchette, les risques pour votre santé, surtout cardiovasculaire, sont minimes. Attention, même si votre poids est correct, cela ne signifie pas que vous pouvez manger tout et n’importe quoi !

Surpoids (IMC supérieur à 25)

Si votre IMC se situe entre 25 et 29.9, on parle alors de surpoids. Pourtant, le muscle étant deux fois plus lourd que la graisse, les grands sportifs se trouvent souvent dans cette fourchette d’IMC ! Si ce n’est pas votre cas, il est donc conseillé quelques kilos et commencer une petite activité physique.

Obésité (IMC supérieur à 30)

On distingue 3 classes d’obésité (modérée, sévère et morbide). Bien évidemment plus votre IMC est élevé plus les risques pour votre santé sont importants. Une prise en charge diététique est plus que nécessaire afin de rééquilibrer votre alimentation. L’obésité augmente les risques de diabète de type 2, d’hypertension, d’apnée du sommeil, de problèmes cardiovasculaires, d’arthrose, d’hypercholestérolémie, de problèmes de fertilité… mais diminue aussi la qualité de vie.